Qui sommes-nous ?

Anne Bringault, Txetx Etchverry, Pierre Larrouturou et Manuela Carmena

Nous ne pouvons pas rester sans rien dire. Nous ne pouvons pas rester sans agir. Aujourd’hui, l’esprit se révolte contre le sort qui est promis à l’Homme.

Nous, Citoyens d’Europe et Citoyens du monde associés dans une même communauté de destins, n’acceptons pas que l’humanité se dirige, sans réagir, vers le chaos climatique.

Le Pacte Finance – Climat vise à provoquer un sursaut collectif dans la lutte contre le dérèglement climatique : nous voulons tout faire pour que, avant 2020, l’Europe ait ratifié un Traité qui mette la finance au service de la lutte contre le dérèglement climatique, en Europe et dans les pays du Sud. « Nous n’avons plus que 3 ans pour agir ! » Voilà pourquoi, dans la diversité de nos parcours et de nos générations, nous nous rassemblons aujourd’hui pour agir au sein du Collectif Climat 2020. Nous voulons agir ensemble pour que 2018 soit l’année d’un sursaut collectif et que, en 2019, soit adopté le projet de Pacte rendu public le 7 décembre 2017 : adoption en 2019 pour application dès le début 2020.

Notre collectif réunit des femmes et hommes politiques, des chefs d’entreprise, des intellectuels et universitaires engagés, des responsables associatifs, des salariés, des chômeurs, des agriculteurs, des citoyennes et citoyens convaincus que l’Union Européenne doit, dès aujourd’hui, apporter une réponse claire et ambitieuse au dérèglement climatique.

Nous pensons qu’il est fondamental de tirer la sonnette d’alarme et d’engager une véritable mobilisation de l’opinion publique sur le sujet. Depuis avril 2015, la Banque Centrale Européenne a créé plus de 2.500 milliards d’euros et l’épargne n’a jamais été aussi abondante. Dans ces circonstances, comment croire que l’Europe n’a pas les moyens de lutter contre le dérèglement climatique ?

L’Europe est née avec l’Union Charbon-Acier. Elle doit renaître avec un Traité Climat.

En 1950-51, alors que la France et l’Allemagne sortaient de plusieurs décennies de guerre, il a suffi de quelques mois pour négocier et mettre en œuvre le premier Traité européen. De même, si nous sommes assez nombreux à le vouloir, nous pouvons obtenir de mettre la puissance économique et financière de notre continent au service de la sauvegarde de la planète.

Jean Jouzel

Jean Jouzel

Président d'Honneur

Il a été, de 2002 à 2015, vice-président du groupe de travail scientifique du GIEC (co-lauréat du Prix Nobel de la Paix en 2007). Il a présidé le Haut Conseil de la Science et de la Technologie (HCST) de 2009 à 2013 et s’est impliqué dans la préparation de la conférence Paris Climat 2015. Jean Jouzel est mondialement reconnu pour ses analyses de la glace de l’Antarctique et du Groenland permettant de connaître le climat terrestre passé (paléoclimat). Il a publié en tant que coauteur près de 45 articles dans les prestigieuses revues scientifiques Nature et Science.

Pierre Larrouturou

Pierre Larrouturou

Délégué-Général

Pierre Larrouturou est un économiste, ingénieur agronome de formation, diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, spécialiste du partage du temps de travail et de la semaine de quatre jours. Il a initié avec Jean Jouzel en 2017 le Pacte Finance-Climat et plaide auprès des décideurs politiques et de l’opinion publique pour les 1000 milliards pour le Climat. Il se déplace régulièrement en province pour tenir des conférences sur le pacte Finance-Climat.