Qui sommes-nous ?

Le collectif CLIMAT 2020 réunit des citoyens, jeunes et vieux, de tous milieux, des femmes et hommes politiques de tous bords, des chefs d’entreprise et des syndicalistes, « Ceux qui croient au Ciel et Ceux qui n’y croient pas », des intellectuels et universitaires, des salariés, des chômeurs, des paysans, des artistes et des artisans, des paysans, des responsables associatifs qui ont souvent des terrains d’actions différents mais qui tous se rassemblent car ils sont convaincus que l’Europe doit, de toute urgence, apporter une réponse claire et très ambitieuse pour lutter contre le dérèglement climatique.

Nous ne pouvons pas rester sans rien dire. Nous ne pouvons pas rester sans agir. Aujourd’hui, l’esprit se révolte contre le sort qui est promis à l’Homme. Nous, Citoyens d’Europe et Citoyens du monde associés dans une même communauté de destins, n’acceptons pas que l’humanité se dirige, sans réagir, vers le chaos climatique.

Le Collectif CLIMAT 2020 veut tout faire pour provoquer un sursaut collectif dans la lutte contre le dérèglement climatique. Nous voulons tout faire pour que, avant 2020, l’Europe ait ratifié et commence à mettre en œuvre un Pacte Finance-Climat qui mette la finance au service de la lutte contre le dérèglement climatique, en Europe et dans les pays du Sud.

Nous n’avons plus que 3 ans pour agir ! Voilà pourquoi, dans la diversité de nos parcours et de nos générations, nous nous rassemblons aujourd’hui pour agir. Nous voulons agir ensemble pour que 2018 soit l’année d’un sursaut collectif et que, en 2019, soit adopté le projet de Pacte rendu public le 7 décembre 2017 : adoption en 2019 pour application dès le début 2020.

L’Europe est née avec l’Union Charbon-Acier. Elle doit renaître avec un Traité Climat. En mai 1950, alors que la France et l’Allemagne sortaient de plusieurs décennies de guerre, il a suffi de deux semaines à Robert Schuman et Konrad Adenauer pour prendre une décision révolutionnaire. Puis, il a suffi de quelques mois pour négocier et mettre en œuvre le premier Traité européen. De même, si nous sommes assez nombreux à le vouloir, nous pouvons obtenir de mettre la puissance économique et financière de notre continent au service de la sauvegarde de la planète. Avant qu’il ne soit trop tard.